Cuisine

Le café le plus cher du monde : mythe ou réalité ? 

 

Le café est une boisson chaude populaire dans le monde entier. Il est apprécié pour sa saveur, son arôme, sa caféine et ses propriétés stimulantes. Afin de déguster un bon café, les consommateurs de ce breuvage d’exception se mettent généralement à l’aise et se munissent :

  • d’une cafetière ;
  • d’une tasse de café ;
  • d’une spatule à café ;
  • de sucre ou d’un édulcorant, etc.

Ensuite, on verse le café chauffé à souhait, prêt à être dégusté. Afin de bien mélanger votre boisson chaude préférée qu’est le café, on vous recommande la spatule à café en bois, plus écologique. Ainsi, veuillez consulter parmi cette sélection de touillette pour le café. Vous y trouverez certainement la spatule qui vous convient pour assurer une meilleure dégustation.

Kopi Luwak : le café le plus cher du monde, mythe ou réalité ?

Le Kopi Luwak est un café rare produit en Indonésie. C’est un type de café de luxe dont une tasse vaut environ 70 € ou 80 $. Il est fabriqué à partir des grains de café mangés et excrétés par la civette palmiste d’Asie. Cette dernière est un petit animal ressemblant à un chat. La raison pour laquelle le kopi luwak vaut si cher relève de son goût très particulier. En effet, le processus de digestion de la civette apporte une transformation miraculeuse à la structure des grains de café. Grâce aux enzymes digestifs de l’animal, la structure des protéines dans le grain de café est modifiée. De ce fait, l’acidité dans le café est atténuée et le breuvage que l’on obtient après infusion est particulièrement doux. Ainsi, le kopi luwak est bel est bien le café le plus cher du monde en raison de son processus de fabrication naturel. Il ne s’agit donc pas d’un mythe, mais d’une histoire réelle qui ne cesse de fasciner les amateurs de café.

Quelles sont l’histoire et l’origine du café kopi luwak ?

L’histoire du café kopi luwak remonte probablement à l’époque coloniale néerlandaise en Indonésie. Elle a eu lieu lorsque les colons ont commencé à cultiver du café sur l’île de Java. Les travailleurs locaux ne sont pas autorisés à récolter les grains de café pour leur propre consommation. Par conséquent, ils ont commencé à collecter les grains de café que les civettes avaient mangés et éliminés dans les plantations. Les travailleurs ont rapidement découvert que le processus de digestion de la civette palmiste améliorait le goût et la qualité du café. Les enzymes de l’estomac de la civette réduisaient l’amertume des grains de café. En outre, la fermentation pendant la digestion ajoutait des arômes et des saveurs uniques. Bien que cela semble peu appétissant, le goût unique et recherché du kopi luwak provient exclusivement de ce processus. Ainsi, ce café au prix élevé est connu pour ses notes de chocolat, de caramel et de noisettes. Au fil du temps, le café kopi luwak est devenu un produit recherché et cher. Cela est dû à la rareté de la civette palmiste et à la petite quantité de grains de café qu’elle produit. Aujourd’hui, le café kopi luwak est produit dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est, notamment en Indonésie, aux Philippines et au Vietnam.

Lire aussi :  Séjour aux USA : quelques spécialités culinaires traditionnelles à expérimenter.

Quel est le mode de production du café kopi luwak ?

Le café kopi luwak est produit de manière très particulière. Les civettes ou luwaks se nourrissent des cerises de café et digèrent la pulpe extérieure. Cependant, ils ne digèrent pas les grains de café qui passent à travers leur système digestif et sont excrétés intacts dans leurs excréments. Les agriculteurs collectent ensuite les grains de café dans les excréments de la civette. Après avoir été collectées, les graines sont nettoyées. Puis, elles traversent par l’étape de séchage. Ensuite, elles sont triées et torréfiées comme n’importe quel autre café. Il convient de noter qu’au début, la fabrication du kopi luwak était purement artisanale. Cependant, actuellement, la production de café kopi luwak a été critiquée pour son traitement inhumain des civettes. À cause d’une demande accrue, la production de ce café de luxe est devenue abusive et cruelle vis-à-vis du bien-être de cette espèce. De nombreux producteurs gardent les animaux en captivité dans des conditions insalubres et les nourrissent exclusivement de grains de café.

Quels enjeux face à la production du café luwak ?

Le café luwak est un type de café controversé au point que sa production soulève plusieurs enjeux, notamment :

Bien-être animal

Les civettes sont souvent capturées dans la nature et enfermées dans des cages étroites pour être nourries uniquement avec des grains de café. Cette pratique est considérée comme cruelle et inhumaine par les défenseurs des animaux.

Qualité et hygiène

La qualité du café luwak est susceptible d’être altérée si les civettes sont mal nourries ou maltraitées. Quand ils sont dans la nature, les luwaks sélectionnent les meilleures graines de café pour se nourrir. En revanche, les civettes en captivité ne sont pas en mesure de choisir les grains de café de qualité à manger. Cela affecterait le goût et la saveur du café. Par ailleurs, les conditions de collecte des excréments mettent en cause l’hygiène et la salubrité du produit final. En outre, les civettes en captivité sont plus sujettes aux infections et aux maladies en raison de leurs conditions de vie insalubres. En conséquence, les grains de café produits par ces civettes peuvent contenir des bactéries nocives pour les humains.

Lire aussi :  Idée recette : Cake courgettes et fromage de chèvre.

Durabilité

La demande croissante du café luwak a conduit à une production intensive et à la capture de civettes sauvages. Cette pratique a un impact négatif sur l’environnement et met en danger la survie de certaines espèces.

Transparence et traçabilité

Il est difficile de savoir si le café luwak que le consommateur achète a été produit de manière éthique et responsable. De nombreuses fraudes ont été signalées, notamment des pratiques de contrefaçon ou de mélange avec du café ordinaire. En résumé, la production de café luwak soulève des enjeux éthiques, environnementaux et sanitaires importants. Il est donc crucial de sensibiliser les consommateurs et de promouvoir des pratiques plus durables et responsables. Cela vise à garantir une production éthique et de qualité.

À quelle norme de certification répond le café kopi luwak ?

Aucune norme de certification n’est spécifique pour le café kopi luwak. Cela est dû au fait qu’il est risqué de le certifier. En effet, il n’est pas évident pour les organismes de certification de s’assurer que les graines proviennent 100 % d’une origine sauvage. Par ailleurs, les critères des normes SAN (Sustainable Agriculture Network) interdisent les civettes en captivités pour les cafés en Indonésie.

Que faire pour se procurer un café kopi luwak de qualité ?

Il est important de rechercher des sources de café kopi luwak responsables et éthiques si vous choisissez de consommer ce produit. Pour obtenir un kopi luwak de qualité supérieure, on devrait considérer les aspects suivants :

  • opter pour le café arabica plutôt que pour un type robusta ;
  • s’assurer que le kopi luwak n’est pas issu de l’élevage ;
  • choisir un café avec une date de torréfaction récente pour garantir la fraîcheur du café.

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *