Bien-être, Maison

L’ortie, une plante aux multiples bienfaits.

L’ortie, vous n’aimez pas vous y frotter, mais savez-vous que vous pouvez en faire une alliée?

Elle mérite même de faire son entrée dans la maisonnée. Pour divers usages, c’est une solution économique car elle ne coûte rien du tout et en plus, ses bienfaits naturels sont 100% bio !

Bienfaits des orties

L’ortie est comme on dit une plante pleine de piquant. C’est une plante herbacée à feuilles dentelées et velues, elle fait partie de la famille des urticacées. On peut la cueillir toute l’année, mais ses racines (donc la plante) sont plus riches au printemps et en automne. On la trouve en campagne, aux abords des forêts, dans les jardins et terrains dans lesquels on veut bien la laisser pousser.

Il suffit alors de vous équiper d’un gant, et de saisir la tige sous les feuilles afin de la casser. Les feuilles du haut sont généralement les plus tendres car ce sont les plus jeunes.

Les propriétés et richesses de l’ortie.

Cette plante est riche en vitamines A, B, C, D, K, en protéines, en fer et autres minéraux, en oligo-éléments.

Cette composition lui confère de nombreuses vertus comme par exemple en cuisine où elle peut être consommée cuite, mijotée, sur une quiche, dans un cake, en soupe, etc.

Elle peut également être utilisée pour le corps, le bien-être :

  • elle est diurétique,
  • elle permet de lutter contre la fatigue,
  • elle permet de traiter l’acné, les rhumatismes, par son action anti-inflammatoire,
  • elle améliore l’attention et la concentration (notamment en période d’examen),
  • elle favorise les montées de lait des mamans qui allaitent.

Pour l’entretien du jardin, des plantes de la maison :

  • Sous forme de purin, c’est un bon engrais, un insecticide, un répulsif pour les pucerons,
  • Il stimule la croissance des végétaux et les aide à résister aux maladies.

Pour nourrir les animaux :

Séchée, l’ortie peut être mélangée à l’alimentation des volailles, cochons, etc.

Que faire de mes orties fraichement cueillies à la maison ?

De la soupe d’orties.

  • Laver 2 poignées de feuilles d’orties, plongez les dans de l’eau bouillante et égouttez les au bout d’une minute.
  • Faire revenir 1 échalote dans une casserole avec une noisette de beurre, ajouter trois pommes de terre coupées en morceaux, les orties, de l’eau à hauteur, saler, poivrer, puis laisser cuire 20 minutes environ.
  • Ôter une partie de l’eau de cuisson et réserver. Mixer la soupe,ajouter l’eau selon la consistance souhaitée, puis de la crème liquide au moment de servir ou en réchauffant.

On peut agrémenter cette soupe aux orties de quelques croutons de pain aillés.

L'ortie est pleine de vitamines

Du purin d’orties.

  • Couper 1 kg d’orties (qui ne piquent plus une fois hachées!) et plongez les dans 10 litres d’eau (de pluie, c’est encore plus économique et écologique).
  • Laissez macérer plusieurs jours, à température ambiante, ou encore mieux, au soleil.

Ce mélange devient un répulsif pour insectes et acariens au bout de 3 ou 4 jours, puis un engrais efficace au bout de 15 jours et plus.

Vous pouvez conserver 1 an des bouteilles bien fermées, à la cave ou au garage. Pensez à secouer le purin régulièrement pour le mélanger.

Voilà de quoi bien vous occuper grâce à cette plante trop souvent détruite alors qu’elle possède tant de qualité !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *