Voyages

Le voyage en vélo c’est écologique et économique.

Entre la prise de conscience écologique et la crise économique, le vélo redevient à la mode. Et pas seulement pour se déplacer dans les grandes villes et aller au travail car de plus en plus de vacanciers partent en vacances avec leur vélo. Que ce soit en tourisme itinérant ou en dormant à un point fixe, découvrez les avantages du voyage en vélo et comment bien se préparer et s’équiper.

Les arguments contre le voyage en vélo ne manquent pas :

« Je ne peux pas prendre mes bagages, et il y a les crevaisons, et on dort où, et si il pleut, et je ne suis pas sportif, etc. ».

Le voyage en vélo.

Et pourtant c’est un des seuls moyens de locomotion qui vous permet de voyager à votre rythme, sans stress, en respirant, en découvrant ces lieux que vous n’auriez jamais vu autrement. Et que d’émotions et d’expériences inoubliables ! Même sans être un grand sportif, c’est quand même une belle petite aventure. Quand vous calculerez le nombre de kilomètres effectués, vous serez fier de l’annoncer sans vraiment en revenir. Car voyager à vélo est plus facile qu’on ne le pense et ne se limite pas uniquement à la région où vous habitez. Certains pourront même se lancer dans des périples pour de nombreuses contrées éloignées de milliers de kilomètres.

Les avantages du voyage en vélo.

C’est un formidable capital de sympathie. Vous aurez toujours un accueil plus chaleureux en arrivant sur vos vélos plutôt que dans une voiture. Les échanges culturels seront facilités ainsi que l’accès à ces petites informations qui permettent de découvrir tout ce qui n’est pas indiqué dans les guides.

Quand on fait du vélo, il est nécessaire de bien s’alimenter. Alors profitez de la cuisine locale, vous brûlerez les calories en roulant. Au moins si vous ne maigrissez pas, vous ne prendrez pas un gramme non plus…
Voyager en vélo c’est économique: le carburant c’est vous! Le coût d’utilisation d’un vélo n’est vraiment pas cher! Tout est réparable sur un vélo et vous trouverez toujours un bon bricoleur pour vous aider.

C’est très bon pour la santé et contre le stress. Et pas besoin « d’avaler » des kilomètres pour passer de bonnes vacances. Même si vous ne visitez qu’une petite partie d’une région, vous aurez fait le plein de souvenirs. Et même si vous restez près de chez vous, ce sera toujours une aventure.
En vélo on ne s’ennuie pas et on se détend. Lorsque vous faites un circuit itinérant, votre principale préoccupation sera de savoir ce que vous allez manger et où dormir tout en profitant des paysages qui s’offrent à vous.

Bien préparer un voyage en vélo.

Pour débuter, choisissez une région sans trop de reliefs et où les pistes cyclables sont nombreuses et bien reliées entre elles.
Une fois la destination choisie, achetez une carte détaillée (vous en trouverez des spécifiquement conçues pour le vélo) afin de calculer les distances et les dénivelés. En fonction de cela, ne visez jamais une moyenne journalière trop élevée. Si c’est possible prévoyez une étape intermédiaire afin de parer à tout imprévu. Nous ne parlons pas ici d’imprévu matériel mais plutôt de rencontres à la terrasse d’un bistrot et de ces coins typiques dont vous aurez eu vent et qu’il vous faudra absolument visiter.
Pour votre entrainement avant le départ, roulez à votre rythme et en moulinant beaucoup afin de ne pas vous fatiguer.

Pensez avant tout à votre plaisir plutôt qu’à la vitesse et à votre moyenne. Et surtout, alimentez-vous correctement et buvez régulièrement.

Quel équipement pour un voyage en vélo?

C’est tout bête mais la première chose à trouver est le vélo !

Privilégiez un VTC ou un modèle trekking si votre budget le permet. Il doit allier confort, robustesse du cadre (il y aura du poids dessus) et être adapté à votre taille. Plus il y a de réglages possibles sur votre vélo et plus vous aurez de chance de trouver la bonne position pour votre voyage.
Au fil des kilomètres, vous apprécierez certainement un type de selle ou des braquets différents pour un meilleur développement de vos efforts selon le relief. Comme toutes les pièces sont changeables, vous pourrez toujours adapter votre vélo à vos besoins. Les plus accros feront réaliser leur vélo sur mesure à partir du cadre jusqu’au porte bagage.

Selon que vous prévoyez un voyage itinérant en tente, en chambre d’hôtes ou une location de bungalow, vous aurez besoin de plus ou moins de matériel. Dans tous les cas, il faut voyager léger et donc ne prendre que le nécessaire et choisir des équipements « poids plume ».

Les différentes solutions pour transporter vos bagages.

– Les sacoches de porte bagages : à l’avant et /ou à l’arrière. Vérifiez bien le poids que peuvent supporter vos portes bagages.
– La remorque : pratique et étanche, elle fatigue moins le vélo que les sacoches. De plus c’est un atout sécurité car les automobilistes font plus attention, certains roulent même avec leur remorque quand elle est vide, c’est dire.
– Le gros sac à dos est à proscrire, sauf le sac à eau dont la forme est adaptée, car il déséquilibre et fatigue le cycliste.

Le matériel pour l’entretien et petites réparations du vélo durant votre voyage.

Pour parer à l’essentiel voici une liste du nécessaire à emporter avec vous :

– Un kit de freins de rechange, on les trouve à une trentaine d’euros sur internet et cela peut parfois sauver votre voyage tout entier en cas de dysfonctionnement.
– Une pompe pour pouvoir gonfler vos pneus en cas de perte de pression ou de crevaison.
– Un nécessaire pour les crevaisons: rustines, colle, un jeu de 3 démonte-pneus, une râpe, bombe anti crevaison (pas indispensable mais lorsqu’il ne vous reste que quelques kilomètres avant votre destination du jour ça peut être très pratique).
– Un jeu de clés BTR et Torx, assurez-vous d’avoir toutes les tailles nécessaires pour votre monture.
– Une clé à rayons et 1 ou 2 rayons de rechange
– Une chambre à air d’avance.
– Un câble de dérailleur.
– Des clés plates.
– Des tournevis.
– Des chiffons.
– Une pince coupante.
– Du fil de fer.

Le matériel de camping et de randonnée.

– Une tente assez grande si possible pour également abriter vos vélos. Légères et très pratiques, les tentes 2s de chez Décathlon feront très souvent l’affaire.
– Un matelas autogonflant, c’est un vrai plus de ne pas avoir à gonfler soi-même son matelas après une journée fatigante.
– Du matériel de cuisine et réchaud multi combustibles
– Des cartes ! Cela permet de toujours pouvoir se repérer, même lorsque l’on a plus de batteries ni de réseau.
– Un chargeur solaire si vous avez besoin de recharger des petits équipements électroniques.

Et surtout ne prenez que le nécessaire et le plus léger possible.

Vous voilà fin prêt pour partir à l’aventure. Voyager en vélo permet de profiter des paysages sous un angle particulier et vous pourrez alors envisager votre journée entière comme une longue balade. De toute façon, tout le monde le sait, l’important n’est pas la destination, c’est le voyage !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *