Bien-être

La luminothérapie, le bien être par la lumière.

Vous manquez de vitalité ? Vous êtes démotivés ? Vous vous sentez d’humeur maussade ?

Vous souffrez peut-être du blues hivernal. La luminothérapie, aussi appelée photothérapie, est un remède naturel pour redonner le moral et l’énergie lors des gros changements de saison, grâce à des mini cures de lumière. Ce traitement simple possède également d’autres bienfaits liés au bien-être. Si vous n’en connaissez pas un rayon, pour plus d’éclaircissement, nous allons essayer de vous apporter nos lumières !

Luminothérapie c'est quoi?

Pourquoi souffre-t-on de blues hivernal ?

Dès que l’automne et l’hiver arrivent, les jours raccourcissent et la lumière se fait rare. Comme tout être vivant, nous dépendons de la lumière pour vivre. En effet, tout est lié à la luminosité et à l’équilibre des cycles nuit/jour : notre sommeil, notre appétit, notre forme et même notre libido.

La lumière bloque la mélatonine, hormone déclenchant le sommeil, et augmente la sérotonine, qui est l’hormone de l’énergie. La diminution de la luminosité bouleverse l’équilibre de ces cycles et peut avoir pour conséquence ce qu’on peut appeler une « dépression saisonnière ». Les symptômes peuvent être des troubles du sommeil, des insomnies, des difficultés à se réveiller, un état de tristesse, ou d’irritabilité.

En quoi consiste la luminothérapie ?

Elle permet de compenser le manque de lumière et de retrouver un épanouissement et une joie de vivre. Il suffit de s’exposer devant la lampe adaptée pour en recueillir tous les bienfaits et retrouver un équilibre entre sommeil et réveil. C’est un dispositif qui connaît déjà un grand succès dans les pays nordiques en raison du peu d’ensoleillement présent dans ces contrées durant l’année. Ici, en France, nous avons mis du temps avant d’en découvrir tous les avantages, un peu comme pour les bienfaits du sauna finalement.

Quelques séances de 15 à 30 minutes par jour devant une lampe adaptée et tout rentre dans l’ordre!

Luminothérapie : le besoin de lumière.

La luminothérapie, un bienfait pour qui ?

Pour toutes les personnes sujettes au blues hivernal mais aussi celles qui travaillent à l’abri de la lumière naturelle (bureaux sombres, locaux sans fenêtres, sous-sols) ou avec des horaires décalés et irréguliers. La luminothérapie peut également être efficace pour lutter contre le décalage horaire, contribuer à soigner les troubles de l’appétit, les troubles menstruels ou encore le babyblues.

Où trouver « sa » lampe de luminothérapie ?

On les trouve dans certaines grandes surfaces, les magasins spécialisés (de luminaires, d’électroménager), les magasins à vocation « bien-être » (Nature et Découvertes…) et sur le net. A noter que la luminothérapie est déconseillée aux personnes atteintes de certains problèmes oculaires ou de maladies affectant la rétine comme le diabète. C’est pour cela qu’il est impératif de demander l’avis d’un médecin avant d’acheter une lampe de luminothérapie.

Découvrir la luminothérapie avec la Lampe Beuer TL 50.

Lampe de luminothérapie Beuer TL 50.

Proposée sur Amazon aux alentours de 70€, cette lampe de luminothérapie possède un excellent rapport qualité/prix. Beuer est une marque Allemande qui propose des produits de qualité et sa TL 50 n’a rien a envier aux lampes plus onéreuses au niveau des performances, avec un design épuré et une intensité lumineuse capable d’atteindre les 10 000 lux. On peut regretter par contre le manque de réglages possibles sur ce modèle et donc l’impossibilité de choisir un rayonnement d’une puissance moyenne. Il faudra donc jouer sur l’éloignement de la lampe pour ne pas subir les désagréments de son intensité maximum si vous y êtes trop sensible.

Soyez prudents dans vos recherches d’une lampe de luminothérapie. Le manque d’informations sur les prix de certains modèles rend certaines lampes comme les Philips EnergyUp hors de prix. On peut en trouver certaines en vente à près de 900€ alors que le constructeur affiche un prix conseillé à 199,99€. Le constructeur néerlandais aurait arrêté la fabrication de ces lampes de luminothérapie pour se consacrer dans le même secteur à la fabrication des réveils simulateurs d’aube.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *